• Le costume normand, son histoire

     L’image contient peut-être : 1 personne, chapeau

     Le bonnet rond, et le collier dit d’esclavage.

     

    D’origine, ce collier représentait un symbole de la servitude et de la soumission des esclaves à leur maître.

     

    Au XIX° siècle le collier d’esclavage devient un très beau bijou, constitué généralement par 3 plaques ovales reliées entre elles de plusieurs chaînettes. 

    L’image contient peut-être : 1 personne

    Le costume normand traditionnel n'est plus porté, des groupes folkloriques, tels que Blaudes et Coëffes, continuent à le faire vivre et à conserver les savoir-faire

    -----------------------------------------

    Le costume normand traditionnel varie en fonction de la proximité ou non avec Paris, selon qu'on est en Haute ou Basse-Normandie et selon l'époque entre le xviiie et le début du xxe siècle.


    -----------------------------------------

    Les normandes se laissent influencer par la mode parisienne et notamment pour le choix des textiles : cotonnades, indiennes, siamoises, etc.


    ---------------------------------------

    Le lin et le chanvre produits dans la région servent à fabriquer le textile pour les vêtements de tous les jours.

     

    Le costume traditionnel normand est plus porté par de grands propriétaires terriens que par des gens modestes ou urbains.


    ---------------------------------------

    L'image du costume traditionnel a été véhiculé par une iconographie riche qui laissait une grande part à l'imagination de l'artiste, notamment concernant les grandes coiffes à rencontre.

     

     

    Le costume masculin se caractérise par le port du pantalon à pont, du gilet, inspiré de l'habit à la française, de la blouse (appelée blaude), du mouchoir de cou et de la casquette.

     

    La blaude bleue se porte pour les fêtes, ornée de broderies blanches au point de chaînette aux épaules, à l'encolure, aux poignets et aux poches.


    ----------------------------------------


    Pour que le tissu de coton soit brillant, il est calandré, passé entre deux cylindres).

    Le costume féminin est plus varié et évolue plus avec le temps.

     

     

    Ce sont surtout par les contrats de mariage et les inventaires après décès qui permettent d'avoir des sources sur la qualité et la quantité du vestiaire féminin.

    L’image contient peut-être : 1 personne

    Manche region of Normandy -
    "La Volante" coiffe


    Composé d'une jupe et d'un corsage, le costume est orné d'un tablier plissé ou à bavette épinglé sur le corsage.

     

     

    L’image contient peut-être : 1 personne

    Jeune fille de Bayeux (1er Empire)
    voir le reste de la légende sur la carte
    Collection Louveau, Honfleur
    Papeterie A.Renard,¨Pont-Audemer

     
     
     

     

    L’image contient peut-être : 3 personnes

    Types et Costumes - Les Trois Amies au Rouet
    On file, on cause et le temps passe

     

    La robe fait son apparition à la campagne au début du xixe siècle.

    L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

    La coiffe est un élément culturel et régional fort du costume normand.

     

    Son invention date de la fin du xviiie siècle avec le bonnet cauchoix et s'achève à la veille de la Seconde Guerre mondiale avec la bonnette de la Manche.

     

     

    L’image contient peut-être : 1 personne, texte

    Femme de Lisieux en costume traditionnel

     

     

    S'il existe une régionalisation forte des coiffes, elles ont toutefois des points communs : un fond, plus ou moins grand, la présence de broderies, une passe et des barbes (sorte de volants qui encadrent le visage).

     

     

     

    L’image contient peut-être : 1 personne, cheval et plein air

     

    La plus courante reste le bonnet rond, appelé aussi pierrot.

     

    L’image contient peut-être : 1 personne

     

    Coiffe de Bayeux, Calvados, Basse-Normandie

     

     

    Les grandes coiffes sont à la mode jusque dans les années 1850.

     

    À ce moment-là, elles prennent des mesures exacerbées puis disparaissent peu à peu au profit des bonnettes :

    plus petites et pratiques à porter même si elles restent réservées aux fêtes et cérémonies.

     

     

     L’image contient peut-être : 1 personne, debout et texte

     Costume Normandie, Falaise, Calvados, Basse-Normandie

     

    « ORIGINES de LISIEUX château de Fontaine-Henry »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :